La phalange , nom commun de Chlorophytum comosum , est l’une des plantes d’intérieur les plus populaires et les plus répandues, en raison de son aspect tropical et de la simplicité de son entretien.

Bien qu’il s’agisse d’une plante très résistante, il est nécessaire de suivre des précautions spécifiques si vous souhaitez la faire fleurir et la rendre encore plus belle et particulière.

Ci-dessous, nous énumérons les traitements de base du phalangium et nous énumérons quelques suggestions pour le faire prospérer abondamment.

Emplacement de la plante

Il est important de placer la plante dans un endroit très éclairé par la lumière du soleil, mais elle doit être protégée des rayons directs du soleil qui peuvent endommager les feuilles, surtout pendant l’été.

Il doit également être protégé des températures extrêmes : trop froid ou trop chaud peut endommager définitivement la plante.

Couche arable

Assurez-vous que le sol de la phalange est bien drainé pour éviter l’eau stagnante qui peut faire pourrir la plante.

Irrigation

Au printemps et en été, il est bon d’arroser la plante deux fois par semaine, tandis qu’en hiver, cela devrait être fait tous les 10 jours.

Le sol du phalangium doit toujours être humide mais la stagnation de l’eau doit être évitée. Vous pouvez parfois saupoudrer de l’eau à température ambiante directement sur les feuilles.

Si les feuilles deviennent molles et tombent facilement, la plante reçoit probablement trop d’eau. Si, par contre, les pointes des feuilles commencent à se dessécher et à brunir, il est nécessaire d’ajouter plus d’eau.

La floraison du phalangium est un processus naturel qui ne se produit que lorsque la plante est entretenue correctement. En suivant les conseils décrits ci-dessus, la phalange devrait produire de nombreuses fleurs.