Le bougainvillier est l’ une des plantes les plus aimées et les plus appréciées, car s’il est bien entretenu, il peut nous offrir un spectacle unique et embellir les terrasses et les balcons pendant de nombreux mois de l’année.

Cette merveilleuse plante, originaire d’Amérique du Sud, pousse mieux lorsqu’elle est cultivée dans un pot en argile, en terre cuite ou en céramique d’au moins 30 centimètres de diamètre, et dans un sol avec 80% d’engrais et 20% de sable pour assurer un bon drainage.

Quand on fait pousser des bougainvilliers il ne faut pas trop tasser le sol, car cela le rendrait moins riche en air (donc moins poreux) et conduirait à une plus grande rétention d’eau, néfaste pour la plante.

Arrosez bien les bougainvilliers après les avoir plantés ou repiqués. Si votre région est très humide ou pluvieuse, augmentez la quantité de sable dans le sol afin que le drainage soit suffisant. Le bougainvillier a besoin que le sol sèche entre les irrigations.

Irrigation

Arrosez abondamment le bougainvillier pour permettre à l’excès d’eau de s’échapper de la base du pot. Cette opération assurera l’arrivée d’humidité aux racines.

Laissez sécher le terreau avant de l’arroser à nouveau. En principe, l’eau doit être arrosée une fois par semaine pendant les mois chauds et toutes les 2-3 semaines en automne et en hiver.

Taille

Le bougainvillier est une plante grimpante qui a besoin de soutien jusqu’à ce qu’elle atteigne une certaine hauteur, après quoi elle peut grandir et éviter de se plier.

Taillez au début du printemps pour garder le bougainvillier “compact” s’il est planté dans des pots. Cela stimulera la formation de nouvelles fleurs.

Floraison

Pour obtenir une floraison plus abondante plantez le bougainvillier dans un pot qui limite légèrement la croissance des racines, en plein soleil, et évite les arrosages excessifs. Le bougainvillier fleurit mieux lorsque ses racines sont compactes et attachées au pot.