Le parfum de ses feuilles remplit notre maison et notre balcon , en plus d’être utile dans la préparation de plats délicieux : Le basilic est probablement la plante aromatique la plus populaire et la plus appréciée .

Egalement vendue en supermarché, c’est une plante vivace qui devrait donc rester verte toute l’année. Évidemment, quiconque l’a déjà cultivée sait bien qu’il lui arrive de la voir se détériorer puisqu’elle n’est pas vraiment facile à entretenir.

Nous pouvons le garder à la maison ou sur le balcon , mais pendant les mois chauds, il est recommandé de le garder à l’extérieur, sur une table ou sur un rebord de fenêtre.

Il arrive cependant que la chaleur forte et étouffante la fasse dépérir prématurément, abîmant toutes ses belles feuilles . Voyons ensemble comment se comporter pour garder le basilic luxuriant même en été.

Pulvériser de l’eau sur les feuilles

Comme les humains, les plantes ont aussi besoin d’un peu de… fraîcheur !

Lors des journées les plus chaudes de l’été, vaporisez un peu d’eau sur les feuilles de votre basilic . De cette façon, vous aiderez la plante à lutter contre les températures trop élevées tout en maintenant un taux d’humidité optimal .

Un secret? Ajouter quelques gouttes d’ huile de Neem à l’ eau . Cette huile aux multiples propriétés est capable de créer une barrière protectrice, protégeant le basilic des parasites les plus courants, comme la cochenille et les pucerons .

Si vous avez déjà remarqué la présence de cochenille, vous pouvez éloigner cet hôte importun grâce à ces remèdes .

Le meilleur moment pour vapoter est pendant les heures les plus chaudes de la journée .

Plus d’eau

En général, le basilic a besoin de beaucoup plus d’eau maintenant que les températures ont augmenté .

Chaque jour, vérifiez l’état de la terre qui doit toujours rester humide, arrosez dès que vous constatez qu’elle se dessèche ou durcit.

Une bonne méthode d’arrosage est de placer le pot dans un évier ou une bassine pleine d’eau et de le laisser là pendant 20 à 30 minutes . Ainsi, les racines absorberont toute l’eau dont elles ont besoin.

NB : n’en faites jamais trop, en veillant à ce que le sol ne soit jamais trop humide. Le danger est que l’eau stagnante peut faire pourrir les racines, endommageant le basilic à jamais.

Réparation aux heures les plus chaudes

Tout le monde sait que le basilic aime le soleil, en effet une exposition à au moins 6 heures de soleil direct chaque jour est importante pour favoriser sa croissance.

Cependant, lorsque les températures dépassent 28 °C , les rayons directs du soleil peuvent endommager la plante et la faire flétrir : le premier symptôme est des brûlures sur les côtés des feuilles de couleur brune, jaune ou rouille .

Dans ces cas, changez donc l’emplacement de la plante pendant les heures les plus chaudes, en préférant les endroits où il y a un ensoleillement indirect ou une ombre partielle .

 

Attention : si vous rencontrez des difficultés pour cultiver cette belle plante aromatique, demandez conseil à un professionnel pour toujours la traiter au mieux.

Donner des coquilles d’œufs

Cela semble étrange, mais donner à la plante des coquilles d’œufs est important pour assurer une croissance optimale et améliorer sa résistance globale , lui permettant de s’adapter aux températures élevées .

Cassez les coquilles d’œufs et étalez-les sur le sol à la base du basilic. Ces derniers, riches en azote , représentent un engrais naturel très efficace.

Les alternatives à cette méthode sont l’utilisation du marc de café , qui peut être utilisé de bien d’autres façons dans le jardin, et de la levure de bière .

Dans ce cas, 2 cuillères à café suffisent à dissoudre dans 500 ml d’eau pour en faire un excellent engrais liquide naturel , capable de stimuler la plante à produire plus de feuilles.